SYNOPSIS

La guerre au barrage, racontée par ceux et celles qui l'ont faite

La Bataille de l'Eau Noire

Belgique, 1978. Le Ministre des Travaux publics projette un immense barrage dans la vallée de l'Eau Noire, en amont de la petite ville de Couvin. Mais les habitants se transforment en de fiers Irréductibles et livrent une flamboyante guérilla... Un film choral qui communique la joie et la force d'un mouvement populaire en tous points exemplaire.

 

 

Ils ont perpétré des chahuts et des chaulages, des sabotages et des saccages, des occupations et des “visites”, des campements sauvages et des corsos fleuris. Ils ont converti des billets de banque en vecteurs de propagande. Ils ont lancé la première radio libre de Belgique, dont les fugaces émissions étaient traquées (sans succès) par la gendarmerie. En cette tumultueuse année 1978, ces "Irréductibles Couvinois" étaient alors fermier, ouvrier en poêlerie, pompier, instituteur, professeur, assureur, naturaliste, jeune "lascar" ou étudiant en droit. Ensemble, et par-delà les convictions religieuses, politiques, idéologiques, par-delà les catégories sociales et culturelles, ils se sont unis et ont remporté une victoire fulgurante contre un projet de barrage inutile, qui aurait englouti la superbe vallée de l'Eau Noire et menacé leur cadre de vie. Neuf mois d'une lutte inventive, humoristique et furieusement déterminée. "C'était dur" confient-ils unanimement, mais pour ajouter aussitôt que ce fut aussi la période la plus intense de leur vie.

 

Bataille : invention stratégique, tensions multiples, transformations de la perception, reconfiguration du social

 

Hostilités ou rencontres inattendues, alliances surprenantes, et surtout, une éblouissante capacité d'auto-organisation - manifestement, là où l'on s'organise, pas besoin d'organisations !

 

L'Eau Noire : ils pratiquaient la nature, ils vivaient un lien constitutif avec elle. L'idéologie du Progrès ne passe pas lorsqu'on a pêché des poissons à la main dans la rivière.

 

C'est ce lien puissant à leur rivière qui les a portés, qui les a ensauvagés.

 

C'est en demeurant fidèles à cet attachement qu'ils en conçurent une détermination sans fin.